"Para Tod@s, Todo. Para Nosotr@s NADA" web de solidari@s con la insurgencia chiapaneca y las luchas indigenas en Venezuela y otras partes

1 abr. 2016

Campagne pour la défense des sources hydriques de la Terre.

#l'eauestànous
L’eau est un droit pour l’humanité et non pour les multinationales.
« Seulement lorsque le dernier arbre trupillo sera sec, le fleuve Rancheria assassiné et la dernière araignée anéanti, alor
s tu te rendras comptes que tu ne peux pas manger de charbon ».
A Wounmaikat, territoire du peuple indigène Wayuu, localisé dans le département de la Guajira au Nord de la Colombie, en moins de cinq ans , environ 5 000 filles et garçons Wayuu sont mort de faim, à cause de symptômes liés à la malnutrition et aux problèmes respiratoires. Malgré tout, le Cerrejon, mine de charbon à ciel ouverte la plus grande du monde, utilise 17.000 millions de litres d’eau pour garantir ses opérations quotidiennes d’exploitation. En réponse à cela les Autorités Nacionales de Licences Environnementales (ANLA) en Colombie, laisse l’entreprise minière propriété de Glencore (Suisse), BHP Billiton (Royaume Unis) et Anglo American (Australie), dévier le ruisseau « Bruno », qui constitue l’un des affluents les plus important du fleuve Rancheria.
Au secours !!! C’est toute une génération du peuple Wayuu qui est assassiné !
Face à cette situation d’urgence imminente, nous femmes et hommes Wayuu lançons un appel à la solidarité international et international. Nous lançons un cri de soutien à nos ami(e)s, ainsi qu’à toutes les personnes solidaires dans le monde entier afin qu’ils soutiennent cette campagne #l’eauestànous. Il faut stopper le massacre de nos fleuves ancestraux, récupérer nos sources hydriques pour la protection de Wounmaikat notre Terre et pour la mémoire des enfants Wayuu mort de faim et de soif tandis que l’exploitation de charbon utilise l’eau potable qui devrait servir à les alimenter.

Avec des poupées déshabillées !!!
Le 9 Avril, jour de la commémoration nationale des victimes en Colombie, nous vous invitons à manifester dans le monde entier, dans des lieux emblématiques de la ville où vous vous trouverez, portant avec vous une poupée déshabillée pour honorer la mémoire des filles et des garçons Wayuu assassinés dans l’espoir que le monde sache quec’est toute une génération de Wayuu qui a été sacrifié !

Nous demandons à l’Etat colombien !
1. Le respect du jugement ordonné par la Cour Constitutionnelle T-256/15 qui ordonne l’adoption d’un plan, de façon définitive, qui assure la distribution, l’accès et la qualité de l’eau potable pour les communautés indigènes et afro descendantes du sud de la Guajira qui sont affectées par la sécheresse et le manque de liquide vital face auxquels la mine a des responsabilités.
2. Le respect des Recommandations Générales émises en août de l’année 2015 par le comité pour l’élimination de la discrimination racial-CERD, en particulier celle qui recommande à l’Etat colombien de donner la priorité à la potabilisation de l’eau pour l’usage humain, afin d’assurer que l’usage de l’eau par l’industrie minière ne préjudice pas l’accès de celle-ci aux peuples indigènes.
Ainsi que l’ouverture du barrage El Cercado et le respect de l’auto 004 de 2009 qui protège les peuples indigènes en risque d’extinction.
3. Des actions immédiates afin de mettre en place les moyens de préventions octroyés le 11 décembre de 2015 par la Commission Interaméricaine de Droits Humains (CICH) en faveur des enfants et adolescents des communautés appartenant ethniquement au peuple Wayuu d’Uribia, Manaure, Riohacha et Maicao afin de résoudre les problématiques de la dénutrition infantile, du manque d’eau et de l’accès au un bon service de santé.
# l’eauestànous

L’eau est un droit pour l’humanité et non pour les multinationales !!!
Publicar un comentario